Je ne reçois aucun signe de la vie ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on vk
Share on telegram
Share on whatsapp
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on vk
Share on telegram
Share on whatsapp
Share on email

“J’ai beau demander, j’ai beau regarder, mais je ne vois rien, aucun signe à l’horizon, je suis perdu et je ne sais pas comment avancer.”

Nous sommes très nombreux à avoir ce sentiment.

Et ce qui est le plus fou, c’est qu’il n’y a rien de plus faux.

Beaucoup de gens viennent vers moi en accompagnement parce qu’ils ne savent pas ce qui est là pour eux, ils pensent n’avoir aucun signe, et pourtant, chaque personne qui vient vers moi sait exactement, dans le fond, ce qu’elle a à faire et la direction qu’elle doit prendre, c’est juste qu’elle s’y refuse ou qu’elle n’en est pas pleinement consciente.

Nous avons été conditionnés à rejeter naturellement ce qui est là pour nous car on se dit que :

  • Ça doit forcément générer de l’argent…
  • C’est trop facile ou trop simple…
  • Ce doit être plus grand et plus important que de simples choses…

Alors que les réponses sont là, juste devant nous, mais nous continuons à les nier et à nous convaincre que ce doit être autre chose.

Et puis, il y a aussi les décisions difficiles…

Nous savons que nous avons une décision importante à prendre, mais nous ne voulons pas prendre nos responsabilités, alors on se persuade qu’on ne sait pas, on se dérobe, on cherche une autre alternative, et évidemment, on ne trouve pas les réponses.

Tout simplement parce que la vérité, c’est qu’on doit prendre cette décision, et qu’il n’y a pas d’autre option si on veut être bien et en accord avec nous-même.

Ces biais d’auto-sabotage sont bien ancrés dans cette société et tout le monde les écoute sans cesse, ne comprenant pas que oui, c’est aussi simple que ça, qu’il faut écouter notre ressenti et agir en conséquence.

Mais quand nous a-t-on enseigné ça ?

Jamais.

Pourquoi ?

Pourquoi est-ce qu’on omettrait une chose aussi simple et aussi fondamentale dans notre éducation ?

Bon, inutile de vous faire un dessin, vous connaissez déjà la réponse.

Ce qui important, c’est comment supprimer cela de notre vie. Comment supprimer ces automatismes qui nous entraînent forcément vers une vie que nous n’aimons pas, une vie d’esclave, une vie sans joie ?

La réponse est très simple : nous devons réapprendre à écouter nos ressentis et à agir en fonction d’eux.

Oui, je sais, je me répète. Et je pourrais encore et encore me répéter car c’est vraiment la clef pour avancer vers une vie qui nous correspond, une vie joyeuse, une vie magnifique.

Il faut nous voir comme des athlètes qui veulent aller aux jeux Olympiques.

C’est en s’entrainant quotidiennement, sans relâche, que nous allons y arriver.

Mais au bout du compte, nous serons libres, nous serons heureux. N’est-ce pas ce que nous cherchons tous ?

Bien sûr, dans la matière, cela va prendre une forme différente pour chacun d’entre nous, mais fondamentalement, le principe reste le même.

Et nos ressentis sont bel et bien là, nos rêves sont d’ores et déjà là.

Donc si vous avez l’impression de ne recevoir aucun signe, soyez honnêtes envers vous-mêmes, mettez de la conscience dans ce que vous faites.

Qu’est-ce que vous ressentez à l’intérieur ?

Un sentiment de plénitude ? D’inconfort ? De joie ?

Votre boussole est juste là, et oui, c’est aussi simple que ça.

Je ne vous parle pas de théorie abracadabrante, je vous partage simplement comment je fais au quotidien pour être heureux et avoir la vie que j’aime.

Et je vous souhaite du fond du cœur de vivre la même chose; non pas d’avoir ma vie, mais de trouver votre propre chemin et d’être heureux et épanouis.

C’est le plus beau cadeau que nous puissions nous offrir et que nous puissions offrir au monde car une fois parvenus à ce stade, ce n’est que de l’amour que nous déversons sur cette terre.

Et elle en a plus que besoin !

Prenez bien soin de vous.

Accompagnement