Et si on parlait de dualité ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on vk
Share on telegram
Share on whatsapp
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on vk
Share on telegram
Share on whatsapp
Share on email

Nous vivons dans un monde de dualité, chaud, froid, noir, blanc, haut bas, droite, gauche, bien, mal.

Tout semble se résume à un choix bipolaire.

Mais y a-t-il quelque chose au-delà de la dualité ?

Ce qu’on constate c’est que plus on avance et plus ce système nous pousse vers la dualité, par exemple, vacciné et non vacciné, masque ou pas masque.

Plus ce système avance et plus il essaie de nous pousser dans les extrêmes, ce qui crée logiquement la division.

Mais comme vous le savez, ce monde tourne à l’envers.

Donc la question ici est, ça serait quoi vivre sans la dualité ?

Évidemment pas en rejetant les fondements du fonctionnement de la vie sur terre, mais qu’est-ce qui se passe si nous avons un autre choix que juste chaud ou froid ?

Suis-je obligé de choisir une des 2 polarités ?

Qu’est-ce qui se passe si par exemple, je décide de ne pas choisir, ni le bien, ni le mal de la situation ?

J’entre dans un nouveau paradigme hors de la dualité, je suis spectateur, je ne fais pas partie de ce système binaire.

Si je décide de choisir que la tentative de mettre en esclavage la population mondiale par la cabale est mal, je vais vivre la situation négativement.

Mais si je décide de regarder cette situation comme la tentative ratée qui va en fait ouvrir les yeux au monde entier que la corruption a largement pris le dessus sur la population et permet un changement profond de société, je peux regarder la situation comment étant positive.

On peut même s’imaginer comment serait la vie sans cette oppression constante à tous les niveaux.

Donc en fait la situation n’est ni positive, ni négative, cela dépend juste de quel point de vue on décide de ce placer.

Celui qui regarde la situation comme négative va se concentrer sur tous les morts de l’injection et l’avancer de la cabale, et celui qui regarde la situation comme positive verra chaque étape de l’écroulement du système et l’éveil des gens se produire.

Mais lequel des 2 a raison ?

Aucun des 2, et les 2 en même temps car tous deux auront la très net sensation qu’ils ont raison et que c’est une vérité. 

Suivant le point de vue que nous décidons de prendre, la réalité qui va se jouer devant nous va y correspondre.

La vie nous offre donc une opportunité magnifique de sortir de cette dualité pour rester dans notre centre, là où le bien et le mal n’existe pas, là où il y a juste une situation qui se joue pour permettre une évolution, qui n’est ni bien, ni mal, c’est juste une évolution.

Encore une fois, nous arrivons en chemin inconnu, nous avons été conditionné pour être polarisé et avoir un autre moyen de fonctionnement peut faire peur.

Mais si on regarde de plus près on s’aperçoit que les conflits sont généralement pleinement joués dans la dualité, chaque parti veut forcer son point de vue à tout prix, bien qu’il soit diamétralement opposé à l’autre.

Nous vivons ça depuis des siècles pour ne pas dire des millénaires.

Ne serait-il pas temps de se rendre compte que c’est en partie pour ça que nous avons le monde tel qu’il est aujourd’hui ?

Ne serait-il pas temps pour nous d’essayer autre chose ?

Si nous décidions d’aimer au lieu de polariser, que se passerait-il ?

En sortant de cette dualité, que reste-t-il ?

L’absence de dualité laisse place à une nouvelle façon de vivre sa vie, la ou les conflits sont remplacés par la fraternité et donc ou les êtres peuvent avancer ensemble main dans la main.

Comme j’aime le dire, la vie est très simple et si elle nous parait compliquée, c’est qu’on se raconte de la merde.

Donc comme sortir de la dualité pour laisser place à autre chose ?

Ben la première chose c’est de réaliser que c’est ainsi que notre monde actuel fonctionne, afin de pouvoir voir quand nous serons en train de jouer le jeu de la dualité.

Ensuite il nous suffit de ne plus rentrer dans ces polarités et de revenir dans notre centre, là où il n’y a pas de polarité mais juste l’espace ou notre intuition, notre coeur va choisir, dans le respect et l’amour de la vie, sans condition.

YouTube

Telegram